Voyage et premiers jours au Laos

Publié le par claireetgilles.over-blog.com

Bon, alors cette fois, ça y est : après 1h de route, 2h d’attente à Roissy, 11h de vol direct (on s’est payé ce luxe par Airvietnam), 7h d’attente à l’aéroport de Hanoï, encore 1h de vol et 10 mn de taxi, on est arrivé au nord du Laos à Luang Prabang. Avant de préparer ce périple, je ne connaissais pas le nom de cette « grande » ville de 45000 h du Laos, ni qu’elle avait été la capitale impériale du pays et encore moins qu’elle était aussi touristique : on y croise quasiment deux touristes sur trois personnes. On les reconnaît comme partout, et pour nous c’est pareil,  parce qu’il n’ont pas les yeux bridés, sont plutôt rouges de peau, ont un bouquin ou un plan à la main et un appareil photo en bandoulière. On fait désormais partie du clan, avec un petit sourire pour chacun quand on se croise.
Premières impressions en arrivant : facilités et rapidité pour l’obtention du visa, le passage de la douane et la récupération des bagages et … la chaleur. Arrivés à l’hôtel, on se débarrasse vite de nos vêtements longs pour adopter du court avant d’aller reconnaître notre nouvel espace. Notre hôtel pas trop cher est bien situé par rapport au centre ville historique de la ville aussi nous prenons rapidement nos repères, d’autant plus faciles que l’essentiel de la ville se situe entre le Mékong et un affluent, la Nam Khan.
C’est donc notre premier Mékong et on en verra d’autres mais c’est déjà un fleuve important avec pas mal de courant ici alors que c’est la période des plus basses eaux. C’est aussi un véritable organe de circulation avec, bien sûr, un ferry pour le traverser mais aussi quantité de bateaux pour proposer des croisières aux cohortes de touristes … on verra. On consacre donc nos premières heures à suivre les berges des deux cours d’eau, puis de s’habiller en manches longues à cause de présumés moustiques avant d’aller manger au restau juste à côté, en terrasse en ce 1er mars s’il vous plaît et enfin mettre la viande dans le torchon pour une douzaine d’heures.
En effet, après 26 heures sans sommeil et le décalage de 6 heures en plus, on ne se réveille qu’à 9h45 en ce 2 mars !!! Après un p’tit déj’ vite avalé et pour faire connaissance avec la ville, on décide de prendre de la hauteur (même si certains d’entre vous pensent que ça n’est pas possible pour nous) en grimpant en haut du mont Phousi qui est en fait une colline sacrée avec un temple en haut. On traverse donc un monastère puis on grimpe une volée de marches (328) pour admirer le panorama de cette ville à taille humaine. Pas mal.
Comme on vient d’arriver dans la région du bonze, du temple et du Bouddha, on va The templecontinuer à se la faire mystique et on décide d’aller voir the temple of the ville après un moment casse-croûte. Celui-ci va avec le musée, ancien palais du dernier roi du Laos Si Savang Vong, pourtant arrêté et mort en ayant subi des mauvais traitement en 1977 et maintenant reconnu pour avoir été l’artisan de l’indépendance et donc vénéré dans ce musée. Révolutionnaire comme revirement !
Bien sûr, désorganisé en ce premier jour, on n’a pas prévu de vêtements couvrants et bizarrement, ce n’est pas pour le temple mais pour le musée qu’on nous oblige à couvrir nos genoux. On parvient à bricoler avec des foulards quelque chose pour Claire mais même mes genoux ne sont pas le muséeregardables (elle me l’avait pourtant dit) d’où la location (prévue à l’entrée) d’un panta-court pour avoir le droit d’entrer. Musée ordinaire, bien organisé,  qui permet de situer un peu l’histoire de la royauté du Laos.
On finit par un petit tour de la presqu’île en profitant d’un merveilleux coucher de soleil sur le Mékong avant d’aller à l’hôtel changer de longueur de vêtements pour aller en quête d’un bon restau avec cocktails (date oblige). Le restau choisi propose des cocktails trop chers mais on y mange bien avant d’aller picoler en ville où il y a un marché nocturne, la rue principale devenant piétonne jusqu’à 22h.
Deux cocktails pour le prix d’un ! On va pas se priver tiens ! 
Retour hôtel titubant. On a décidé de prolonger dans le même hôtel pour une nuit mais faudra changer nos bagages de chambre demain matin. Hips !

 

 

Commenter cet article

geraldine 07/03/2017 20:04

Sentiment de tristesse pour ces laotiens qui n'auront pas eu la joie de connaitre les genoux de Gilles :-)

Chris 06/03/2017 09:49

Profitez et continuez de nous faire rêver... Bises

Cossutta Lucette 04/03/2017 11:06

a me fait rêver ! La photo du coucher de soleil sur le Mékong me rappelle de très beaux souvenirs zasiatiques ! Décidemment quelque soit le pays vous trouvez toujours le moyen de picoler ! ...Par contre quel périple pour arriver au Laos ! vous aurez fait le tour de l'Asie par avion maintenant vous pouvez rentrer ! Je suis toujours avec plaisir vos aventures ou mésaventures. Bises de Gianni et Lulu

Cossutta Lucette 04/03/2017 11:05

ça me fait rêver ! La photo du coucher de soleil sur le Mékong me rappelle de très beaux souvenirs zasiatiques ! Décidemment quelque soit le pays vous trouvez toujours le moyen de picoler ! ...Par contre quel périple pour arriver au Laos ! vous aurez fait le tour de l'Asie par avion maintenant vous pouvez rentrer ! Je suis toujours avec plaisir vos aventures ou mésaventures. Bises de Gianni et Lulu

Bruno 04/03/2017 09:23

Hello.... Lorient? je connaissais.... mais pas l'Orient.... Même que c'était aussi le nom d'un boat.....
On vous suit.....toujours d'aussi loin ! Profitez en un max