Dans les montagnes du nord ouest

Publié le par claireetgilles.over-blog.com

Si vous regardez attentivement les titres de l’avant dernière page et celui-ci vous vous rendrez compte que quelque chose ne va pas : C’était uniquement pour voir si vous suiviez car nous sommes effectivement au NORD OUEST et non au nord est du pays. Désolé, je suis, personne ne s’en est rendu compte !!

Donc, Sapa d’abord, Bac Ha ensuite étaient nos bases pour sillonner les alentours. Ce sont des petites villes de montagne, respectivement à 1600m et 1100m d’altitude, ce qui explique pour Sapa une température plus fraiche et des voiles de brumes fréquents.

 

Toutes les 2 sont des villes bien plaisantes avec un plan d’eau au milieu et plutôt calmes si ce n’est une sonorisation à Sapa qui déversait des slogans et des chants patriotiques pendant des heures et un engouement des touristes vietnamiens pour cette ville qui, depuis l’ouverture d’une autoroute, peuvent venir de Hanoï en 5h au lieu de 7 avant. Il y a donc beaucoup de monde et tout ce qui va avec : magasins, restaurants, cafés, salons de massage … mais c’est une vie assez bon enfant avec des rassemblements au square le soir pour y jouer et se retrouver.

Pour l’essentiel, l’intérêt de Sapa réside dans la visite des villages alentours. Il faut donc marcher un peu pour y côtoyer la vie des minorités où, comme dans toute société patriarcale, chacun est à sa place : l’homme aux rudes travaux des champs, les femmes aux tâches domestiques, aux créations artisanales et à la vente, les enfants peu à l’école pour aider la famille. Pour la ville centre, la principale activité est désormais le tourisme ce qui fait que le marché n’affiche que peu de vie.

 

 

 

 

 

L’artisanat traditionnel des H’Mongs et Dzao, avec l’attrait touristique est revenu en force : tissage, teintures à l’indigo, tressage, vannerie, broderie … et pour la culture sur ces terrasses à la terre assez pauvre, elle est assez diversifiée, beaucoup de maïs et de riz mais aussi des artichauts et des jardins aux petites parcelles.

 

 

 

 

 

 

 

Par contre, Bac Ha, à 3h de bus, est réputé pour son marché hebdomadaire du dimanche matin où viennent se retrouver des représentants de différentes ethnies et c’est bien là qu’on peut les rencontrer alors que notre présence ne semble pas changer leurs habitudes. On y trouve de tout en alimentaire : légumes, fruits, viande, poisson … vendus frais ou préparés et même sur pied : volailles, porcs, buffles, chiens (eh oui !) …. même le poisson respire parfois encore un peu comme il peut. Il y a aussi le matériel agricole, les quincailleries, drogueries, artisans ambulants pour refaire des clés et aussi des vêtements, des textiles et des bricoles à touristes. On y est allé de bonne heure, on adore ! On y discute, on se fait avoir, on boit un coup, on grignote, on négocie, on rigole ensemble, on y retrouve des gens déjà croisés … Quel délicieux moment !

Différentes, ces deux petites villes nous ont bien plu et on y a passé des jours bien agréables, une bouffée de fraîcheur et de quiétude avant d’aller affronter Hanoï.

 

 

 

Claire est déçue toutefois : elle n’a pas eu de gagnant pour la déesse aux bras multiples. Il fallait lui compter 21 bras de chaque côté donc 42 en tout (ce n’était pas nécessaire de compter les 2 côtés, il suffisait de multiplier par 2). On n’a donc pas eu besoin de la question subsidiaire dont la réponse est 210 doigts … vous imaginez le délai pour se couper les ongles ?

Nous réitérons donc le concours avec une photo mystère :

Mais qu’est-ce qui se cache dans le sac ?

Commenter cet article

Nathalie 12/04/2017 19:00

Merci !! Elle est arrivée aujourd'hui. Alors j'ai choisi 2 cadeaux en haut à gauche !! Vous devez donc retourner à Ho Chi Minh !! Je pense que vous m'avez reconnu bisous bonne fin de séjour bisous

Claire 13/04/2017 04:07

Bien sûr qu'on t'a reconnue, Tchou. Pour les cadeaux, faudra venir les chercher à la maison , on fixera une date à notre retour mais on ne sait pas encore où on sera.
Gros bisous

lydie 12/04/2017 10:58

alors pour le Schmilblick, si ce n'est pas le groin de Gilles je propose non pas celui de Claire mais d'un phacochère ? des bisous

Annie B. 12/04/2017 10:02

Désolée, Claire pour ma non- participation à la question concernant le comptage des bras de la déesse.
Je vais donc tenter de me rattraper en répondant à celle du sac... Je pense que l'on voit quelque chose qui ressemble à un ... groin... serait- ce un petit cochon??? Mais alors, que fait- il dans le sac???
Pour le reste, je vois que vous êtes sur le point d'achever votre belle aventure. Je découvre toujours avec plaisir photos et commentaires. Au risque de me répéter, encore MERCI .
Bises,
Annie

Lucette 12/04/2017 09:53

On ne voit pas passer le temps ! .... 23 ans plus tard Sapa avec l'autoroute ! ça doit beaucoup changer la vie que nous avons connu si paisible avec sûrement un afflux touristique ! Beau catalogue de photos, vous pourrez faire une expo en rentrant. Pour nous, départ le 19 pour Rome et retour le 26 - cerise sur le gâteau notre hôtel est à 400 m du Vatican ! J'vais y aller lui causer à çui-là !