lieux et calendrier du périple

Publié le par claireetgilles.over-blog.com

   

Dans les starting block

Bon, bien évidemment, vous l’avez compris, nous ne partons pas en moto et la photo qui va avec la page des préparatifs n’est là que parce que je n’en avais pas encore à proposer et surtout pour montrer que nous sommes des grands voyageurs sans peurs et sans craintes de l’inconfort.

Malgré tout, on n’est quand même pas des aventuriers et, surtout pour Claire, on a besoin de se rassurer en potassant le sujet avant et en réservant certains passages qui nous paraissent délicats, d’autant plus qu’on n’est plus vraiment tout jeunes. Tous les vols, y compris intérieurs sont maintenant réservés, les bus de lignes et les ferries, quelquavant-le-depart 2039es hôtels pour ne pas coucher sous les ponts à nos

arrivées et des locations de voiture.

Notre itinéraire n’est donc pas tout à fait improvisé.

On s’envole donc le 5 février, via Madrid, pour Buenos Aires où ce sera le plein été sous une latitude équivalente au sud de l’Espagne. De là, on fera une petite incursion en Uruguay, Colonia et Montévidéo sont assez proches. On s’envolera ensuite vers le sud, la presqu’île de Valdès que l’on sillonnera avec une voiture de location. De là, en à peine 3h d’avion, on atteindra l’extrême sud, objet de mes rêves de gamin : Ushuaïa, la mythique terre de feu avec son cap Horn et le détroit de Magellan. Vent, pluie et froid assurés malgré la période estivale mais bon, on n’y reste que 4 jours puisqu’après, on va sur les traces de Florent Pagny en Patagonie Argentine avec sans doute à peine plus chaud, du vent et de la pluie également. En bus, début mars, on rejoindra la Patagonie Chilienne où on devrait se cailler tout autant mais du côté Pacifique cette fois, ça fait rêver un peu plus

.

Après ces 2 semaines d’été hivernal, on commencera à “remonter” vers le nord et des climats plus cléments : l’île de Chiloé qu’on visitera en automobile avant de traverser les Andes pour un retour en Argentine à Bariloche. Puis Mendoza, en plein cœur de l’Argentine avant de rejoindre Santiago au Chili et ses alentours, terres de vignobles, chic alors, et le port de Valparaiso, hissez haut. De Santiago, ensuite, une folie : parcourir 8000 bornes pour passer 4 jours sur une île ! mais pas n’importe quelle île, celle avec les Moaï, ces espèces de grands machins avec parfois des chapeaux bizarres et qui ressemblent à des culbutos qu’on appelle “statues de l’île de Pâques” et qui ont éveillé notre curiosité au point de faire le trajet pour aller les saluer.

Après ça on atteindra l’extrême nord du Chili, désertique ! Atacama, la mer de sel … à Iquique, il est arrivé que s’écoulent 14 années sans pluie … on fera un peu le tour avec un 4X4 de location. On rejoindra ensuite la région de Salta un peu plus au sud pour terminer ce tour au nord du Chili et de l’Argentine. Un vol nous

emmènera alors au nord est de l’Argentine, frontière avec le Brésil et le Paraguay trouver beaucoup d’eau aux chutes d’Iguazu. C’est là qu’il nous suffira de traverser le Parana pour être au Brésil.

Après ? on a un vol pour rejoindre Rio, ses plages, les brésiliennes en string et on a réservé un studio pour une dizaine de jours. Notre vol de retour est prévu pour le 15 mai, arrivée le 16 mai à Paris. Donc, on verra sur place ce qui excitera le plus notre curiosité ; on a déjà fort à faire du 05/02 au 16/04 pour peut-être avoir simplement envie de se reposer …  

   

 

Commenter cet article

marjolaine 23/01/2013 17:31

je souhaiterai tout savoir sur ces statues de l'Ile de Paques..d'où elles viennent, depuis quand elles sont là, à quoi elles servent.. ou pas... etc.. alors bonne enquête, dites nous tout , mais en
français svp
biz

simon 21/01/2013 01:52

Bonjour les p'tits loups!!!

Je lis votre blog depuis le début.
J'ai pour ma part fait un grand périple à travers la CHINE.
Je vais donc suivre avec grand intérêt votre nouvelle expédition,Bonne chance à vous deux!!.
ALBIN.